SEMESTRE 2 - UE 1.2 Santé publique et économie de la santé

Promotion de la santé publique

Définition

« La promotion de la santé a pour but de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyen de l'améliorer. Pour parvenir un état de complet bien-être physique, mental et social, l'individu ou le groupe, doit pouvoir identifier et réaliser ses ambitions, satisfaire ses besoins et évoluer avec son milieu ou si adapté. La santé est donc perçue comme une ressource de la vie quotidienne, et non comme le but de la vie. C'est un concept positif mettant l'accent sur les ressources sociale et personnelle, et sur les capacités physiques. » Charte d'Ottawa, OMS, 1986

La promotion de la santé est donc vu comme une dynamique du concept de santé ; Elle est en lien avec le concept de santé et de maladie.

 

La charte d’Ottawa reconnaît toutefois des prérequis indispensables avant de vouloir améliorer l’état de santé d’une population :

Ø  La paix

Ø  Un abri

Ø  L’éducation

Ø  La nourriture

Ø  Un revenu

Ø  Un écosystème stable

Ø  Des ressources durables

Ø  La justice sociale

Ø  L’équité

 

La santé est donc perçue ici comme une ressource de la vie quotidienne, et non comme le but de la vie, ainsi la promotion de la santé implique le recours à des méthodes et approches diverses, complémentaires telles que l’éducation, la communication, les mesures législatives ou fiscales, l’organisations des soins...

       L’OMS émettra un certain nombre de mesures et objectifs à suivre dans la promotion de la santé :

       Travailler dans une logique de santé axée sur la qualité de vie par-delà la lutte contre les maladies

       Mettre en œuvre des actions d’éducation pour la santé.

       Travailler en partenariat avec les acteurs de santé.

       Développer des conditions de vie et de travail exerçant une influence favorable sur la santé de chacun.

       Faciliter la participation effective et concrète des personnes aux décisions qui concernent leur santé.

       Participer à l’amélioration du système de santé général.

 Les déterminants en santé

Définition

Les déterminants de la santé sont « Les facteurs personnels, sociaux, économiques et environnementaux qui déterminent l'état de santé des individus et des populations. » Selon l’OMS

 

Ces déterminants peuvent intervenir, ensemble en interrelations, de manière positive ou négative sur la santé, et ainsi oriente la politique de santé publique.

En théorie, l’équation est simple. Plus une personne possède de « déterminants » positifs, meilleures sont ses chances d’être en santé.

Malheureusement, encore aujourd’hui, il existe des iniquités entre les personnes. Les acteurs et actrices en promotion de la santé travaillent à diminuer cet écart.

Classification

On classifie les déterminants sur 5 catégories différentes :

1.    L’environnement social : revenus, éducation, profession, situation sociale...

2.    Environnemental : urbanisme, qualité de l’air et de l’eau, guerre, crises...

3.    La génétique

4.    Le système de santé : accès au soins, qualité des soins, ...

5.    Réaction comportementale et biologique : Alimentation, exercice physique, consommation, stress, anxiété, estime de soi...

Modèle Dahlgren et whitehead

Le modèle, développé par Göran Dahlgren et Margaret Whitehead en 1991, cartographie la relation entre l'individu, son environnement et sa santé. Ce cadre a aidé les chercheurs à construire une gamme d'hypothèses sur les déterminants de la santé, à explorer l'influence relative de ces déterminants sur différents résultats pour la santé et les interactions entre les divers déterminants. Il met notamment en avant les inégalités de santé dans la société :


Tu veux plus de fiches pour t'aider dans tes révisions ?

Nous t'accompagnons à travers nos 250 fiches de révisions sur les trois années d'IFSI. Comme cela ne suffit pas, tu as aussi à disposition des sujets de partiels corrigés, un espace dédié aux calculs de doses ainsi qu'un espace bibliothèque qui vous donne accès à des livres numériques.


Télécharger les fiches 


Les indicateurs en santé

Définition

Un indicateur de santé est une mesure permettant de diffuser des renseignements sommaires sur un aspect prioritaire donné de la santé de la population ou de la performance des systèmes de santé.

Les indicateurs de santé fournissent des données comparables et exploitables à différentes échelles (emplacement géographique, organisme ou entité administrative) et permettent de surveiller la progression au fil du temps.

Les indicateurs de santé aident les provinces et territoires, les régies régionales de la santé et les établissements à surveiller la santé de leurs populations et le bon fonctionnement de leur système de santé respectif.

Les indicateurs de santé sont utiles pour connaître l’état de santé de la population à une date donnée ; Appréhender de façon la plus exacte possible l’offre des soins hospitaliers ; Apprécier l’évolution de la consommation médicale ; Prévenir la maladie ; Promouvoir la santé ; Planifier la santé

Classification

L’OMS recense 100 indicateurs de base utilisés à échelle internationale divisés en 4 classifications :

1.     L’état de santé

  • Mortalité selon l’âge et le sexe
  • Mortalité par cause de décès
  • Fécondité
  • Morbidité

2.     Les facteurs de risque

  • Nutrition
  • Infections
  • Risques environnementaux
  • Traumatismes
  • Maladies non transmissibles

3.     Système de santé

  •  Qualité des soins
  • Accès aux soins
  • Personnel de santé
  • Financement de al santé

4.     Couverture par les services

  • Santé reproductive
  • Vaccination.
  •  VIH / Tuberculose / Paludisme
  • Santé mentale

 

Prévention de la santé

La prévention

C’est l’ensemble des mesures visant à éviter ou à réduire le nombre et la gravité des maladies ou des accidents.

« La promotion de la santé a pour but de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyens de l’améliorer. Pour parvenir à un état de complet bien-être physique, mental et social, l’individu, ou le groupe, doit pouvoir identifier et réaliser ses ambitions, satisfaire ses besoins et évoluer avec son milieu ou s’y adapter. La santé est donc perçue comme une ressource de la vie quotidienne, et non comme le but de la vie ; c’est un concept positif mettant l’accent sur les ressources sociales et personnelles, et sur les capacités physiques. La promotion de la santé ne relève donc pas seulement du secteur de la santé : elle ne se borne pas seulement à préconiser l’adoption de modes de vie qui favorisent la bonne santé ; son ambition et le bien-être complet de l’individu. » Charte d’Ottawa

 

Suite à la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des maladies et à la qualité du système de santé, fut créé l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) qui a pour mission :

       Exercer une fonction d’expertise et de conseil en matière de prévention et de promotion de la santé.

       Assurer le développement de l’éducation pour la santé, y compris de l’éducation thérapeutique.

       Mettre en œuvre des programmes de prévention.

 

Classification

C’est l’OMS qui propre une classification de la prévention de la santé en 3 domaines :

1.   Le domaine primaire : Le but de la prévention primaire est d’éviter la survenue d’un problème de santé, pour cela elle intervient en amont de la maladie comme avec la vaccination ou limitation de facteurs de risque. Elle peut être individuelle ou collective, active ou passive, sanitaire ou non.

 

2.  Le domaine secondaire : le but de la prévention secondaire est de réduire l’importante et les effets d’un problème de santé déjà présent ou même retarder l’apparition de la maladie, pour cela elle intervient lors de l’apparition des symptômes comme avec le dépistage précoce.

 

3.  Le domaine tertiaire : Le but de la prévention tertiaire est de diminuer les complications d’un problème de santé mais aussi diminuer la prévalence des incapacités et récidives, pour cela elle intervient pendant et après avec par exemple la rééducation, l’éducation thérapeutique...

 

 

Encore plus de fiches et des sujets partiels ?

Nous t'accompagnons à travers nos fiches de révisions sur les trois années d'IFSI. Comme cela ne suffit pas, tu as aussi à disposition des sujets de partiels corrigés, un espace dédié aux alculs de doses ainsi qu'un espace bibliothèque qui vous donne accès à des livres numériques.


Rejoindre la plateforme privée


Créateur de la méthodologie "Réussite TFE" ainsi que de la formation vidéo du même nom. J'accompagne pas à pas les étudiants dans la rédcation de leur mémoire de fin d'étude mais aussi dans la préparation de leur oral.
Co-fondateur de ce blog. 

" Mon but est d'aidé un maximum d'étudiants en soins infirmiers à réussir leurs examens tout au long de leurs 3 années de formation afin de leur garantir simplicité, tranquilité d'esprit et des méthodes d'apprentissage efficaces. "

Geoffrey B.  , Co-fondateur de Objectif-infirmère.fr

Copyright Objectif-infirmière | Tous droits réservés

Get Instant Access Today

Enter your details below to get instant access to [enter lead magnet name here]

We process your personal data as stated in our Privacy Policy. You may withdraw your consent at any time by clicking the unsubscribe link at the bottom of any of our emails.

Close

🎁 30 jours de conseils privés & des fiches de révisions gratuites

X
Page Created with OptimizePress