SEMESTRE 2 - UE 4.5 Gestion des risques

Concepts de gestion des risques

Définitions

Danger : C’est ce qui menace ou compromet la sureté, l’existence de quelqu’un ou quelque chose.

C’est la propriété ou la capacité d’un objet, d’un matériel, d’une substance, d’un phénomène ou d’un processus pouvant entraîner des conséquences néfastes ou des dommages.

C’est donc une source possible d’accident.

 Le risque : Possibilité, probabilité d'un fait, d'un événement considéré comme un mal ou un dommage, il associe une idée d’incertitude au danger.

Le risque fait partie de la vie, il est présent dans toutes les activités humaines. Classés en 5 grandes catégories : naturels, technologiques, industriels, sanitaires, biologiques, domestiques, routiers et urbains.

 Dommage : Atteinte physique ou fonctionnelle du corps, et/ou tout effet néfaste qui en découle.

Le dommage induit / aboutit à la maladie, une blessure, de la douleur, une incapacité et le décès.

 Prise de risque : La prise de risque est liée à la recherche d’un bénéfice dans l’activité réalisée. Elle est souvent une condition de la performance. Dans tous les domaines prendre des risques peut permettre d’augmenter la performance.

 Evènement indésirable : Situation qui s’écarte des procédures ou des résultats escomptés dans une situation habituelle et qui pourrait être potentiellement source de dommages.


Sécurité à la culture sécurité

La sécurité : Réduction du risque de dommage évitable à un niveau minimal tolérable (OMS)

La sécurité du patient : Absence pour un patient d’atteinte inutile ou potentielle aux soins de santé.

Par atteinte relative aux soins, nous entendons les mesures prises pendant la dispensation des soins et ne résultant pas d’un traumatisme ou d’une maladie sous-jacente (HAS)

La culture de sécurité : Cultiver la mise en place de la sécurité au sein d’un établissement ou d’une équipe, pour la culture doit :

-   Être comprise, acceptée et mise en œuvre par tous les professionnels de santé.

-    Prioriser la sécurité par rapport aux finances et opérations.

-     Encourager et récompenser l’identification, la communication et résolution de problèmes de sécurité.

-     Apporter les ressources nécessaires à la sécurité.


 Évènement indésirable

Il existe plusieurs types d’évènements indésirables :

  • Dysfonctionnement
  • Incident
  • Presqu’accident, évènement précurseur
  • Accident : Selon la pyramide de BIRD, tout accident grave est précédé d’évènements précurseurs.

Dans le cadre des soins on note aussi différents évènements indésirables :

Ø Evènement indésirable associé aux soins : Il est lié aux soins, (et non à l’évolution normale de la maladie) qui a ou aurait pu entrainer un préjudice pour le patient. Toutefois il existe plusieurs niveaux de gravité.

Ø Evènement indésirable grave : Il est défavorable pour le patient, ayant un caractère certain de gravité (à l’origine d’un séjour hospitalier ou d’une prolongation, incapacité ou risque vital) associé généralement à des soins réalisés lors d’investigations, de traitements ou d’action de prévention.

Ø Evènement porteur de risques : Evènement qui aurait pu provoquer un préjudice au patient mais qui a été évité par le soignant ou le patient.

Exemples :

-          Une erreur de médicament rattrapé par une infirmière ou le patient lui-même avant administration.

-          Une erreur de dossier patient rattrapée par le chirurgien avant intervention au bloc.


Hiérarchisation des risques

Le but est de priorisé le risque qu’une personne accepte par rapport au facteur bénéfice/risque, elle est caractérisée en fonction de 3 facteurs :

1.    L’acceptabilité du risque :  niveau de risque qu’une personne accepte.

2.    L’évitabilité du risque :  existence de mesures correctives permettant de prévenir le risque.

3.    La criticité du risque : fréquence et gravité du risque. 

  Les risques liés à la stérilisation

Définitions

Dispositif médical stérile (DMS) : il est représenté par tout instrument, appareil, équipement, matière, produit (à l’exception des produits d’origine humaine), ou autre article seul ou en association y compris les accessoires et logiciels intervenant dans son fonctionnement destiné par le fabriquant à être utilise chez l’homme à des fins médicales.

Les risques appliqués à la stérilisation sont liés aussi bien au soignant qu’au patient.

La gestion des risques en stérilisation, doit être intégrée à la démarche d’amélioration du système de management de la qualité. Les risques potentiels liés au traitement des dispositifs médicaux ne deviennent un risque réel pour le patient que s’ils entraînent un dommage jugé non acceptable, une complication ou un retard dans sa prise en charge. L’objectif est de sensibiliser les professionnels aux enjeux de la gestion des risques en stérilisation et les familiariser avec aux outils de gestion des risques à priori et à postériori.


Facteurs de risque

C’est ce qui modifie le niveau de risque dans une situation

La nature de ces facteurs de risques est endogène et exogène. L’association des facteurs de risque n’est pas quelque chose qui s’additionne, mais qui se multiplie voir se démultiplie de manière exponentielle.

L’origine de ces facteurs de risques :

-          Origine biologique (cholestérol)

-          Origine chimique (nicotine)

-          Origine psychologique (stress)

-          Origine socioculturelle (sédentarité)

Par la démarche de prévention, les facteurs de risque sont maîtrisés, la réflexion sur la manière de contrôler ces risques à amener les professionnels à produire des démarches correctives face à ces derniers.


La norme NF S 98-136

C’est l’une des normes qui permet de contrôler les risques liés à la stérilisation. Lnorme NF S 98-136 relative à la gestion des risques en stérilisation, permet de calculer automatiquement la criticité des dysfonctionnements recensés selon plusieurs formule et à l’aide d’outils comme « la grille d’évaluation des risques en stérilisation », échelles de vraisemblance, de criticité etc

Extrait de la norme NF S 98-136 « Grille d’évaluation des risques » :

•  Stérilisation des dispositifs médicaux : Gestion des risques liés à la préparation des dispositifs médicaux stériles dans les établissements de santé ».

•  L’objectif est de définir un outil d’analyse (identification, évaluation) des risques pour le patient a priori, liés à la préparation des dispositifs médicaux stériles dans les établissements de santé. 

 


Tu veux plus de fiches pour t'aider dans tes révisions ?

Nous t'accompagnons à travers nos 250 fiches de révisions sur les trois années d'IFSI. Comme cela ne suffit pas, tu as aussi à disposition des sujets de partiels corrigés, un espace dédié aux calculs de doses ainsi qu'un espace bibliothèque qui vous donne accès à des livres numériques.


Télécharger les fiches 


Les risques professionnels

 Les risques encourus sur le lieu de travail peuvent être multiples, propre à chaque poste, service et établissement, mais ils sont catégorisés comme suit.
 

Risques biologiques

Les agents biologiques sont présents partout, chez les êtres vivants et dans l’environnement. Le plus souvent inoffensifs pour l’homme, mais représentent parfois un danger pour l’homme et peuvent être à l’origine de maladies plus ou moins graves. Ils peuvent se transmette dans certaines conditions d’exposition.

Les catégories d’agents biologiques :

o   Bactéries : microorganisme composé d’une cellule (staphylocoques, streptocoques, …)

o   Virus : ne peut vivre et se multiplier qu’à l’intérieur d’une cellule vivante (VIH, VHB, VHC, varicelle, rougeole, grippe, …).

o   Champignons microscopiques : levures et moisissures.

o   Endoparasites : vit à l’intérieur et au dépend d’une autre espèce.

o   Prions (AINC) : particules protéiques.


Les modes de transmissions sont multiples :

Ø  Inhalation : gouttelettes émises lors de la toux, la parole, …

Ø  Contact avec peau ou muqueuses : projection oculaire, port des mains contaminées à la bouche, aux yeux, …

Ø  Inoculation : piqure, morsure, coupure.

Ø  Ingestion : en portant mains ou objets contaminés à la bouche, en mangeant ou en fumant avec les mains contaminées, …

La répercussion sur la santé pouvant résulter d’une exposition à des agents biologiques : infections (tuberculose, hépatites, grippe, légionellose), effets immuno-allergiques (asthme, rhinite), effets toxiques, cancers.


Les accidents d’exposition au sang :

·       Accident survenant par contact avec du sang ou liquide biologique contaminé par du sang.

·       Effraction cutanée, projection sur une muqueuse ou sur une peau lésée.

·       Personnel exposé au risque d’AES : tous les personnels de santé, personnels de laboratoire, personnels chargés de la filière d’élimination des déchets, personnels de la maintenance ou blanchisserie, …

 

Risques chimiques

Omniprésents dans l’entreprise, la présence des produits chimiques est parfois insoupçonnée. Utilisés ou manipulés de façon délibérée dans des situations très variées. On peut les subir sous forme de poussières, fumées, vapeurs ou gaz émis par des matériaux, des procédés ou des modes opératoires. Parfois risque d’exposition important en cas de dysfonctionnements de procédés, de renversements ou déversements accidentels, de ruptures de confinements ou de fuites.


 Risques physiques

Les risques physiques peuvent avoir plusieurs provenances :

·       Bruit : on est rarement au-dessus du seuil de danger (80 dB). Cause la fatigue auditive, risque d’accident de travail, hypertension artérielle, troubles du sommeil et de la concentration, facteurs de stress, surdité, …

·       Eclairage et confort visuel : avoir un éclairage suffisant en quantité et en qualité. Cause la fatigue visuelle, TMS, chute, erreurs dans le travail, accidents de travail, stress, …

·       L’air ambiant : température, déplacement de l’air, humidité, ...

·       Aération / assainissement des lieux de travail : Réglementation stricte concernant la ventilation et l’assainissement des lieux de travail.

·       Vibrations et pressions :  Douleurs au niveau des articulations des membres supérieurs.

·       Rayonnements : ionisants, rayons X, substances radioactives, rayonnements non ionisants, champs électromagnétiques (IRM), rayonnements optiques. Leurs effets sur la santé, à court, moyen et long terme : irradiation, cancers, anomalies génétiques...

·       Electricité : Risque d’électrocution, électrisation, effets du courant électrique sur l’homme (contractions musculaires, tétanisations, fibrillation ventriculaire, brûlures), incendie. Ses principales causes sont : mauvais état des isolants, modification sans contrôle, appareils non conformes, non-respect des distances de garde, non-respect des règles de sécurité.


Autres risques

On note d’autres risque propre à chaque poste :

v  Risque incendie : Généralement géré par l’employeur via une commission de sécurité, service de sécurité incendie, formations obligatoires, rappeler l’interdiction de fumer.

v  Gestes et postures : Lié à un travail manuel et avec manutention manuelle ou même manutention mécanisée.

v  Equipements de travail et machines / chutes d’objets, effondrement

v  Travail sur écran : Fatigue visuelle, TMS, stress, problèmes cutanés, …

v  Circulation au travail : : glissade, trébuchement, faux-pas, …état du parcours emprunté, croisement et obstacle rencontré, risques de chutes, collisions, heurts, renversements, …

v  Risque routier : Véhicules de transport (état, entretien, …), circulation routière, organisation du travail, …

v  Facteurs psycho-organisationnels :  C’est l’ensemble des risques qui portent atteinte à l’intégrité physique et mentale des salariés.

ü     Stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes imposées par son environnement et ma perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face.

ü     Violences : agir par force et par intimidation, interne, externe, verbale, physique, directe, indirecte.

ü     Harcèlement moral ou sexuel : agissements répétés en vue de nuire à une personne.

ü     Souffrance et mal-être au travail

ü      Epuisement professionnel (Burn out) 


 Encore plus de fiches et des sujets partiels ?

Nous t'accompagnons à travers nos fiches de révisions sur les trois années d'IFSI. Comme cela ne suffit pas, tu as aussi à disposition des sujets de partiels corrigés, un espace dédié aux calculs de doses ainsi qu'un espace bibliothèque qui vous donne accès à des livres numériques.


Rejoindre la plateforme privée


Créateur de la méthodologie "Réussite TFE" ainsi que de la formation vidéo du même nom. J'accompagne pas à pas les étudiants dans la rédcation de leur mémoire de fin d'étude mais aussi dans la préparation de leur oral.
Co-fondateur de ce blog. 

" Mon but est d'aidé un maximum d'étudiants en soins infirmiers à réussir leurs examens tout au long de leurs 3 années de formation afin de leur garantir simplicité, tranquilité d'esprit et des méthodes d'apprentissage efficaces. "

Geoffrey B.  , Co-fondateur de Objectif-infirmère.fr

Copyright Objectif-infirmière | Tous droits réservés

Get Instant Access Today

Enter your details below to get instant access to [enter lead magnet name here]

We process your personal data as stated in our Privacy Policy. You may withdraw your consent at any time by clicking the unsubscribe link at the bottom of any of our emails.

Close

🎁 30 jours de conseils privés & des fiches de révisions gratuites

X
Page Created with OptimizePress